Pieter Pourbus 14/10 - 20/01/2018

Récession économique, secteur textile en stagnation, négociants étrangers qui quittent la ville: ce sont là quelques-uns des malheurs qui frappent Bruges en cette seconde moitié du 16ème siècle. L’âge d’or de la ville, le quinzième siècle des Primitifs flamands, semble définitivement révolu. La cité marchande jouit encore d’une renommée internationale, mais ses habitants sont contraints de lutter au jour le jour pour garder la tête hors de l’eau. À cette fin, l’inventivité sous toutes ses formes est devenue le maître-mot. Les artistes brugeois comme Pieter Pourbus, les membres de la famille Claeissens et Marcus Gerards sont confrontés au même défi. Cette exposition se concentre sur ce qu’on pourrait qualifier de marketing avant la lettre, alors qu’ils ne ménagent pas leurs efforts pour rechercher de nouveaux groupes-cibles de commanditaires potentiels. Des œuvres majeures mais inconnues de ces artistes sont ici rassemblées pour fournir une image puissante de leur créativité en temps de disette.