Groeningemuseum

Le musée Groeninge propose une vue d’ensemble variée de l’histoire des arts plastiques belges, avec pour points culminants les primitifs flamands mondialement célèbres. Vous y rencontrez entre autres « La Madone au Chanoine Van der Paele » de Jan van Eyck ou la « Triptyque Moreel » de Hans Memling. Vous admirerez aussi les prodiges néoclassiques des 18e et 19e siècles, l’époque de l’expressionisme flamand et beaucoup d’art moderne de l’après-guerre.

Collection

L'élément central de la collection est indéniablement la collection célèbre dans le monde entier de Primitifs flamands, avec des chefs-d'œuvre de Jan van Eyck, Hans Memling, Hugo van der Goes et Gerard David. L'œuvre des néoclassiques (fin du 18e siècle) qui connurent le succès au plan international est également importante. Des artistes tels que Suvée, Duvivier, Ducq, Odevaere et Kinsoen sont connus pour leurs tableaux historiques et des portraits d'un style froid et sculptural. La remarquable collection de toiles d'expressionnistes flamands attire également l'œil, avec des œuvres de Permeke, De Smet, Van den Berghe, Brusselmans et Tytgat. Le Groeningemuseum ne doit pas seulement son rayonnement international à sa collection fixe exceptionnelle: les prestigieuses expositions qui s'y déroulent régulièrement y contribuent aussi largement.

Histoire

Le Groeningemuseum est situé dans le quartier du même nom, où se trouvait autrefois l'abbaye Eekhout. Créé par l'architecte Joseph Viérin, le musée rassemble depuis 1930 la collection de tableaux brugeois jusque-là dispersés. Un bâtiment néogothique adjacent dû à l'architecte Jean-Baptiste Bethune procure depuis 1995 de l'espace supplémentaire. Le bâtiment de Viérin a connu en 2002 une rénovation en profondeur et a aussi bénéficié récemment d'un parcours adapté pour la collection fixe.